Introduction



 

Haut de la page 

Organisation des exercices

  Les exercices physiques sont classés par ordre alphabétique.

Une sélection par mot-clé permet d'afficher seulement les exercices faisant partie d'un thème.
Chaque thème rassemble un ensemble cohérent d'exercices adaptés à une certaine situation et visant un même but.
Un même exercice peut appartenir à plusieurs thèmes.
Dans la mesure du possible, le champ d'application de chaque thème est indiqué dans son introduction, et précisé si nécessaire pour chaque exercice.

La répartition par thèmes des exercices physiques est beaucoup moins pertinent que celui des exercices vocaux. En effet, presque tous les exercices physiques visent et contribuent au même idéal. Par exemple, presque tous pourraient être classés dans le thème décambrure ou dans le thème respiration.

 

Haut de la page 

Quels exercices?

  Les exercices proposés ici sont spécifiquement destinés aux chanteurs.
Au-delà d'un échauffement général du corps, ils visent à établir les conditions préalables à l'acte vocal :
  • centrer et unifier le corps,
  • le connecter au sol,
  • développer sa verticalité et son ouverture,
  • le mettre en état d'éveil,
  • détendre et approfondir la respiration.

 

Haut de la page 

Présentation de chaque exercice

  Chaque exercice est généralement constitué par une succession de mouvements pouvant être répétés en boucle infinie. Une silhouette animée en fait la démonstration.
Chaque image de la séquence animée est numérotée. Ces numéros permettent de faire référence aux mouvements dans le commentaire de l'exercice.

La plupart des mouvements doivent être exécutés avec une fluidité parfaite. Chaque image présente le plus souvent un point de passage, et non un point d'arrêt.

La qualité graphique des séquences animées est volontairement réduite au strict minimum, afin d'accélérer leur affichage.
Des séquences vidéo seraient naturellement encore plus explicites, mais elles ne sont pas envisageables dans l'état actuel du réseau.

 

Haut de la page 

Coordination avec la respiration

  Tout acte vocal, jusque dans les silences, doit être coordonné avec la respiration.
Bien des mouvements et des déplacements scéniques doivent l'être également, même s'ils ne sont pas accompagnés par le chant.
Il m'a donc paru nécessaire que des exercices physiques destinés à des chanteurs soient eux aussi coordonnés avec la respiration.

Même si le principe de la boucle infinie ne permet pas de le mettre en évidence, chaque exercice débute en position de repos, verticale ou horizontale.
Si le premier mouvement s'effectue en inspirant, expirez profondément avant de commencer l'exercice.

Chaque mouvement s'inscrit dans une phase inspiratoire ou expiratoire. Le visage du personnage animé est :

  • coloré (en rose pâle) pendant l'inspiration
    (il a inspiré tout au long du mouvement qu'il a accompli depuis l'image précédente),
  • blanc pendant l'expiration
    (il a expiré tout au long du mouvement qu'il a accompli depuis l'image précédente).

Si un exercice n'est pas divisé en phases inspiratoires et expiratoires, le visage du personnage animé reste de la même couleur (jaune pâle) pendant tout l'exercice.

L'inspiration doit avoir les mêmes qualités que si elle était prise pour chanter. Réciproquement, certains exercices visent à développer ces qualités.

Quand un exercice est exécuté lentement, l'inspiration doit être prise par le nez.
Si l'inspiration est prise par la bouche, on veillera à lui donner les mêmes qualités de détente et d'éveil des résonateurs que quand elle est prise par le nez. On pensera, par exemple, que le souffle caresse la voûte du palais pendant l'inspiration.
(L'air inspiré va en effet s'installer spontanément d'autant plus bas dans le corps que son passage a été ressenti plus haut.)

Certains exercices, une fois maîtrisés en respectant les phases inspiratoires et expiratoires indiquées, gagnent à être également pratiqués en inversant ces phases. Ceci vous sera précisé le cas échéant.

 

Haut de la page 

Vitesse d'enchaînement des mouvements

  La durée de "projection" de chaque image est fixe, de l'ordre de la seconde.
Elle ne représente en aucune manière la vitesse à laquelle le mouvement doit être effectué!

La plupart des mouvements sont compris et assimilés plus facilement s'ils sont d'abord exécutés assez rapidement.
Certains gagnent à être ensuite ralentis à l'extrême.

 

Haut de la page 

Centrer et unifier le corps

  De nombreux défauts vocaux sont lisibles dans le corps du chanteur.
Chaque tension du corps se traduit dans la voix, le plus souvent négativement.

De nombreux pédagogues s'accordent à dire qu'une bonne posture est essentielle. Une remarquable unanimité existe aussi sur la définition de cette posture noble, qui ne sera donc pas redéfinie ici.
Cette posture idéale n'est bien sûr pas statique mais dynamique. À travers tous les mouvements et les déplacements d'une mise en scène, le chanteur doit conserver une coordination musculaire qui lui permette de reprendre son souffle et de soutenir sa voix.
Pour cela, le chanteur doit ressentir et maîtriser l'unité de son corps.

S'il semble évident de dire que les bras, les jambes, la tête et le tronc du chanteur appartiennent au même être, il est moins évident, dans l'exercice du chant, de contrôler et coordonner chaque membre jusqu'à son extrémité.
Cette unification du corps est en partie accomplie par un certain degré de décambrure de la colonne vertébrale. Si son corps est unifié, le chanteur pourra ressentir son ancrage au sol.
Il est important que le centre de gravité du chanteur en action soit le plus bas possible. En effet, si la posture et le déplacement du chanteur sont contrôlés par les muscles les plus bas possibles, la respiration du chanteur pourra être plus profonde et s'installer plus bas dans son corps.
Si la voix du chanteur est par ailleurs correctement connectée à son souffle, elle sera dès lors connectée à son corps.

 

Haut de la page 

Pourquoi ces exercices?

  Ces exercices m'ont été inspirés par les besoins de mes élèves et les miens propres. Ils peuvent ou non être adaptés aux vôtres.

La pratique de disciplines orientales comme le taï-chi, si elle m'a été bénéfique, m'a aussi appris que toute discipline non-vocale, au-delà d'un certain point, divergeait par rapport aux besoins d'un chanteur.
Un art martial, par exemple, demande que l'on protège son corps. Protéger sa poitrine peut conduire à creuser sa cage thoracique et à respirer en sortant le ventre. Au-delà de ce défaut rédhibitoire, une attitude défensive, physiquement et psychologiquement, est à l'opposé des exigences du chant.

Certains ont certes inventé des disciplines spécifiquement destinées aux chanteurs. Ils ont formé des disciples, ouvert des écoles. (Lire par exemple le numéro 14 de la revue Médecine des Arts ou la publication de l'AFPC consacré à l'Apport des Pratiques Corporelles.)
Ces disciplines, si l'on accepte leurs doctrines, ont leurs exigences. Certaines ne peuvent être pratiquées seul.

De nombreux sports peuvent bénéficier à un chanteur, s'il ne pousse pas son entraînement au-delà du point à partir duquel les exigences du sport prendraient le pas sur les exigences du chant.
Aucun sport ne doit cependant être pratiqué avec intensité juste avant une séance de chant : un temps de détente et de rééquilibrage musculaire est nécessaire.

C'est justement le but que se proposent les exercices réunis ici : permettre un échauffement physique juste avant l'échauffement vocal.
Ces exercices ne sont donc généralement pas violents. Ils évitent aussi l'écueil d'un caractère méditatif exagéré.

 

Haut de la page 

Quand pratiquer ces exercices?

  Il semble judicieux de faire d'une bonne mise en condition physique un préalable à toute pratique vocale.
Certains jours, le corps est parfaitement connecté et coordonné dès le réveil. Si tout est en place pour le chant, pourquoi se préoccuper d'exercices physiques?
D'autres fois, une fatigue ou une contrariété peuvent avoir suscité une tension qu'il faudra éliminer avant de chanter.

Si votre corps requiert un échauffement général, c'est à vous de déterminer dans quelle mesure, et dans quel ordre, les exercices présentés ici peuvent concourir à un tel objectif.

 

Haut de la page 

Conseils

  Voici quelques conseils de portée générale :
  • Ne faites jamais la même succession d'exercices tous les jours, au-delà des quelques jours parfois nécessaires à surmonter un problème.
  • Ne vous faites jamais mal!
    La silhouette animée est très approximative, n'essayez pas de l'imiter trop scrupuleusement!
    Bien que l'auteur de ces exercices soit la personne la moins souple du monde, il est possible que vous n'arriviez pas d'emblée à exécuter un exercice tel qu'il est décrit.
    S'agissant d'exercices visant à préparer le corps à chanter, il serait peu judicieux de le forcer!
  • N'allez jamais au-delà de votre souffle, et ne passez pas outre à un blocage de votre respiration. Laissez votre souffle se développer au fil de ces exercices comme au fil de votre développement vocal.
    Il peut parfois être profitable de se mettre hors d'haleine et de haleter, mais ceci est un exercice en soi, et ne doit pas accompagner tout autre exercice!
    Si votre respiration se bloque, stoppez votre mouvement dans la pose où vous vous trouvez et tentez de vous faire bâiller. Après avoir bâillé, reprenez le mouvement où vous l'avez interrompu.
    Si votre respiration se bloque toujours au même endroit dans un exercice, il y a certainement quelque chose que vous faites de travers, et ce support multimédia ne permet pas encore de savoir quoi. Passez à un autre exercice!
  • N'hésitez pas à adapter ces exercices et à en inventer d'autres!
    Sans un échange direct, il n'est pas possible de proposer des exercices spécifiquement adaptés à chacun ni à chaque circonstance.
    Ce qui est spontané pour l'un sera difficile, voire impossible, pour l'autre.
    Ne vous attachez pas à la lettre, mais essayez de saisir l'esprit de chaque exercice, et à partir de là, improvisez. C'est d'ailleurs ce que je fais tous les jours!

Je n'ai d'autre prétention que de vous donner des idées, dont l'une ou l'autre sera peut-être à l'origine d'un déclic qui vous fera progresser.
Pour me donner votre avis et me transmettre vos suggestions : Nous Écrire (Email).

 
http://chanteur.net - © 1998-2016 L'Atelier du Chanteur® - Tous droits réservés - CGU - Publicité - Contact