L'Atelier du Chanteur : Page d'Accueil (Home Page) Operabase: Page d'Accueil (Home Page)

Écoutes de Spectacles

2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
***** Ingrid Perruche R Paris Auditorium du Musée d'Orsay 23/11/2006

Ingrid Perruche, soprano
Emmanuel Strosser, piano

Difficile de trouver un seul défaut à ce récital, si ce n'est le mugissement grave et faux par lequel un spectateur (ou le pianiste lui-même?!) accompagnait une bonne partie du programme, avec une prédilection pour les mélodies françaises et les passages pianistiquement plus soutenus. La technique d'Ingrid Perruche est totalement au service de l'expression, qui est admirable. Diction parfaite, nuances riches et bien dosées, phrasé varié et toujours adapté; la rareté actuelle d'un tel talent de mélodiste accroît encore le plaisir de l'écoute. On s'étonne juste de quelques respirations étrangement placées, ou qu'un souffle plus long devrait permettre d'éviter.
Apaisement, La chanson bien douce et les moins connus Trois Lieder opus 27 sur des poèmes de Camille Mauclair pour Chausson, les Trois poèmes de Stéphane Mallarmé et les Ariettes oubliées pour Debussy, Frauenliebe und -leben de Schumann, le programme est judicieusement composé, et tant mieux s'il permet d'évoquer Maurice Denis, que le Musée d'Orsay expose en ce moment! Confortable en tessiture, il permet de se concentrer sur les beaux poèmes choisis par Chausson et Debussy, et même de goûter le portrait juste et expressif qu'Ingrid Perruche brosse de l'héroïne schumannienne.

À écouter le 11 janvier 2007 à 10h sur France-Musique, en espérant que les ingénieurs du son aient pu filtrer l'"accompagnement" parasite!

Alain Zürcher

 
http://chanteur.net - ©1998-2018 L'Atelier du Chanteur® - Tous droits réservés - CGU - Publicité - Contact