L'Atelier du Chanteur : Page d'Accueil (Home Page) Operabase: Page d'Accueil (Home Page)

Écoutes de Spectacles

2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
***** Blanche-Neige Colmar Théâtre Municipal 16/12/2016

 
Vincent Monteil (dm)
Waut Koeken (ms)
Florian Angerer (d)
Carmen Van Nyvelseel (c)
Glen D’haenens (l)
Blanche-Neige  : Louise Pingeot
la Reine  : Coline Dutilleul
le Miroir  : Jean-Gabriel Saint-Martin
le Chasseur, le Nain Ourson  : Georgios Papadimitriou
le Marchand ambulant, le Nain Pic  : Emmanuel Franco
le Prince, le 1er Courtisan  : Camille Tresmontant
le Nain Api, le 2e courtisan  : Antoine Foulon
le Nain Oups, une Souris  : Francesca Sorteni
le Nain Chouquette, un Écureuil  : Gaëlle Alix
le Nain Rubi  : Diego Godoy
le Nain Quartz  : Nathanaël Tavernier


photo © Alain Kaiser

On retrouve sur le lieu de sa création la production déjà admirée à l'Athénée en 2013. Oeuvre, traduction française et mise en scène sont toujours aussi séduisantes et intelligentes que le décrivait ce compte-rendu, auquel on se reportera donc.

Au Théâtre Municipal de Colmar, lieu de répétition et de création de l'Opéra Studio, l'équilibre entre l'orchestre et le plateau est parfait. La belle salle à l'italienne déploie une acoustique claire très adaptée. Grâce peut-être à cette salle plus familière, ou à l'expérience accumulée sur cette oeuvre, la distribution vocale de cette saison, entièrement renouvelée, est même plus homogène, à la fois entre chanteurs et entre voix parlée et voix chantée, avec une excellente adéquation de chaque chanteur à son personnage. Certains chanteurs sont des recrues récentes, certains sont étrangers et manifestent déjà une grande maîtrise des textes français. D'autres sont d'anciens membres de la troupe qui viennent compléter la distribution.

L'aisance scénique des chanteurs est remarquable, avec une mention spéciale pour Jean-Gabriel Saint-Martin. Coline Dutilleul séduit aussi par la richesse de sa voix.
De nombreuses matinées scolaires sont programmées, mais les enfants sont aussi nombreux en soirée. Les adultes ne sortent pourtant aucunement frustrés par cette Blanche-Neige, qui n'est pas davantage une oeuvrette pour enfants que Into the woods de Sondheim. D'une comédie musicale, elle a la séduction musicale et l'efficacité dramatique. L'enchaînement rapide des scènes ne laisse aucun répit aux spectateurs.

À voir à l'Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse de Strasbourg jusqu'au 11 janvier puis à La Sinne à Mulhouse jusqu'au 22 janvier 2017.

Alain Zürcher

 
http://chanteur.net - © 1998-2017 L'Atelier du Chanteur® - Tous droits réservés - CGU - Publicité - Contact