[fa], [sa]

Écoute instrumentale

(Cet exercice peut être préparé par l'exercice [fyi], [syi].)

Le but de cet exercice est de vous faire attaquer le son sur le souffle, mais dans un résonateur buccal et bucco-pharyngé parfaitement détendu.

Comme dans l'exercice [fyi], [syi], prononcez un [f] et un [s] vraiment fricatifs, en sentant la circulation de l'air sur les lèvres et/ou les dents.
Glissez de la consonne vers la voyelle dans une parfaite continuité. Il ne doit pas s'agir d'un relâchement après une occlusion!

L'impression doit être d'enchaîner une consonne qui s'échappe vers l'avant et une voyelle qui profite de cet échappée, tout en s'épanouissant vers l'arrière, dans toute la cavité buccale jusqu'au voile du palais et à la paroi du pharynx.

Les voyelles sont piquées : elles doivent être interrompues sitôt attaquées.
Les cordes vocales sont donc accolées très brièvement. Elles ne doivent pas être tenues accolées lors de l'interruption de la voyelle, mais écartées pour permettre la reprise de souffle qui suit immédiatement. La voyelle doit ainsi être "lâchée", mais sur l'appoggio, et dans des résonateurs détendus. (Pensez par exemple que vous donnez une pitchenette du doigt à une cloche suspendue devant vous et libre de résonner.)

Attaquez la première syllabe immédiatement à la fin de l'inspiration, "en position d'inspiration". "Posez-la sur le diaphragme".
Entre les syllabes, des reprises de souffle rapides doivent vous permettre de retrouver exactement la même détente et la même profondeur que lors de l'attaque de la première syllabe.

Si l'établissement de cet appoggio et ces reprises de souffle vous posent problème, entraînez-vous d'abord avec les consonnes [f] et [s] non suivies de voyelles, et donc sans hauteur musicale définie.

Quand vous maîtrisez ces reprises de souffle, vous pouvez progressivement accélérer le tempo et enchaîner arpèges descendants et ascendants, jusqu'à avoir l'impression de chanter simplement la syllabe [fa] ou [sa].
Vous pouvez également chanter cet exercice sur toutes les autres voyelles.

(Cet exercice peut être prolongé par les exercices [fia], [sia] et [saaaa], [faaaa].)

http://chanteur.net - © 1998-2017 L'Atelier du Chanteur® - Tous droits réservés - CGU - Publicité - Contact